Des données plutôt que des mots.

Le développement durable est sur toutes les lèvres – malheureusement aussi sur beaucoup de lèvres hypocrites. Le greenwashing, c’est-à-dire la volonté des entreprises de se présenter publiquement comme plus respectueuses de l’environnement qu’elles ne le sont, nous répugne.

C’est pourquoi nous ne nous contentons pas de documenter minutieusement les efforts de nos clients en matière de développement durable, mais nous donnons également un aperçu de notre méthodologie. Considérez ceci comme une invitation à nous examiner d’un œil extrêmement critique. Pour en savoir plus, consultez cet article scientifique rédigé en collaboration avec le professeur Manfred Bergmann de l’Université de Bâle.

Nous utilisons ces données :

esg2go est simple, mais pas minimaliste. Des résultats fiables nécessitent des données d’entrée fiables. Voici quelques-unes des données dont nous avons besoin :

  • Données de la comptabilité financière
  • Détails de la facture d’électricité
  • La composition de votre personnel
  • l’état d’avancement de vos règlements et de vos éventuels certificats

Est-il compliqué pour vous de saisir les données ?

C’est comme pour la déclaration d’impôts : la première fois, c’est un peu fastidieux et il faut aller chercher les données partout. Ensuite, les choses deviennent de plus en plus faciles. De même, en matière de développement durable, ceux qui s’intéressent depuis longtemps à ce sujet ont la vie plus facile.

C’est pourquoi nous vous proposons la version professionnelle, qui vous permet de vous faire aider par l’un des professionnels, à un prix raisonnable.

Comment calculer?

Chacune de vos saisies est évaluée sous forme de scores. 100 est le maximum, 0 le minimum, 60 le benchmark.

À partir de toutes vos valeurs, notre outil calcule automatiquement ce que l’on appelle des KPI (Key Performance Indicators). Vous obtenez alors différents scores de zone clé en fonction du secteur et de la taille de l’entreprise :

  • Deux pour le domaine de l’environnement (Environment, le E de ESG)
  • Cinq pour le domaine Société (Social, le S de ESG)
  • Trois pour le domaine de la gestion d’entreprise (gouvernance, vous l’avez deviné : le G)

Nous allons maintenant déterminer votre « empreinte », la charge totale et votre « empreinte manuelle », votre contribution active dans les domaines clés ci-dessus. Le score total peut alors être calculé.

Processus de scoring esg2go

Quel est le résultat ?

Vous obtenez une notation claire et équitable, adaptée au secteur et à la taille de l’entreprise, sur les trois dimensions ESG. Celui-ci peut être appliqué à d’autres rapports de manière partiellement automatisée.

Qu’est-ce qu’un bon score ?

En termes de notes, 60 serait un 4 selon le système de notation suisse. 70 un 5 et 80 un 6.

60

est le score de référence pour votre secteur et la taille de votre entreprise

70

est très bon

80

est extrêmement bon